• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 8 mars 2007

Le Front Polisario déplore la « précipitation » du gouvernement espagnole à soutenir le plan marocain

8032007

Madrid, 08/03/2007 (SPS) Le Front Polisario a déploré la nouvelle « dérive » du gouvernement espagnole concernant la question du Sahara Occidental estimant qu’il s’est précipité à « soutenir » la proposition « unilatérale » d’autonomie, avancée par le Maroc, a rapporté mercredi l’agence de presse espagnole, Europa Press.

Les déclarations du Président du gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, à la fin de la 8ème Réunion de haut niveau entre l’Espagne et le Maroc conclue mardi à Rabat, ainsi que le contenu de la déclaration conjointe approuvée par les deux pays, reflètent une « expression imprévue d’hostilité « , a assuré le Représentant du Front Polisario auprès des Nations Unies, Ahmed Bujari, dans une déclaration à Europa Press.

Bujari a souligné que l’exécutif espagnol a « tous les éléments nécessaires au jugement » pour au moins « opter pour la sagesse » au lieu de se « précipiter » en « appuyant une proposition marocaine unilatérale », qui est de surcroît « rejetée » par le Front Polisario puisqu’elle vise à « empêcher l’existence d’un Etat sahraoui indépendant dans la région ».

A cet égard, le diplomate sahraoui a considéré qu’un projet d’autonomie pour le Sahara Occidental « n’a pas de base légale » puisque le Sahara Occidental n’est pas une province marocaine.

Zapatero, rappelle-t-on, avait déclaré mardi lors d’une conférence de presse conjointe avec le premier ministre marocain, Driss Jettou, que la proposition du Maroc d’octroyer une autonomie large au Sahara Occidental peut servir de « base » pour le lancement d’un dialogue direct entre les parties dans le cadre des Nations Unies.

Dans leur déclaration conjointe l’Espagne indiqua que cette proposition peut générer « une nouvelle dynamique de dialogue pour surmonter l’impasse actuelle et avancer dans l’objectif de trouver un « règlement à ce conflit qui garantie le principe d’autodétermination ».

Le représentant sahraoui a souligné que le Front Polisario n’est « absolument » pas disposé à négocier avec le Maroc sur la base de ce plan. Il a averti que le message donné par Zapatero renforce les « ambitions expansionnistes marocaines au détriment de la légalité internationale ».

Il a en outre regretté que l’Espagne s’est « exclue » de la possibilité de jouer un rôle “équilibré » dans ce conflit, estimant que Madrid a « unilatéralement brisé les liens politiques et diplomatiques » avec le Front Polisario.

M. Bujari a néanmoins signalé que le voyage que les rois d’Espagne vont à commencer mardi prochain à Alger peut être une « opportunité » pour le gouvernement de Rodríguez Zapatero, de « reconsidérer le pas tragique qu’il a prit à Rabat ».

D’autre part, le diplomate sahraoui, Bujari a indiqué que le Secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, va se réunir aujourd’hui avec le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki Moon, à New York. (SPS)

060/090/666 080136 MAR 07 SPS







LULLY CONSEIL : de vins, de... |
le blog du savoir |
Actus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalousie
| Nemanor
| Nehemiah The Story