• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 9 septembre 2007

Les forces répressives marocaines poursuivent le viol des maisons et le fils de l’activiste sahraoui, Mr. Mohamed JAAIM, a été victime d’une tentative de meurtre

9092007

Les forces répressives marocaines poursuivent leurs pratiques terroristes qui consistent à saccager les maisons des sahraouis sans aucune raison et dans la totale illégalité. Ainsi, ces forces ont violé la maison du citoyen sahraoui, Mr. Mohamed Fadel Ould Lehbib, hier mercredi 05 septembre 2007, vers 23 :00 GMT. De même, la maison de l’activiste sahraoui et rescapé de l’enfer du bagne secret Kalaat Megouna, Mr. Saleh EZZEIGHEM, membre de l’ASVDH, a été saccagée par les mêmes forces aujourd’hui jeudi 06 septembre 2007. Mr. EZZEIGHEM qui n’était présent, affirme que les forces répressives marocaines ont terrifiée sa mère, qui est une femme très âgée et qui se trouvait toute seule à la maison.
Nous rappelons que les forces répressives marocaines ont mené une opération de saccage des maisons sous prétexte qu’ils sont à recherche du défenseur sahraoui des droits humains et co-président du CORELSO, Mr. Ennaama ASFARI. Les raisons de cette poursuite sont toujours ignorées. Cependant, Mr. ASFARi avait fait, à plusieurs reprises, l’objet d’intimidations multiples de même que sa femme, Claude MANGIN.
Par ailleurs, Mr. Ayoub JAAIM, fils de l’activiste sahraoui, Mr. Mohamed JAAIM, a été victime d’une tentative de meurtre, le dimanche 02 septembre 2007. Mr. Ayoub JAAIM a été attaqué par un groupe d’individus soutenant Mr. ALI ELHIMMA, ex-ministre de l’intérieur, lors de sa campagne électorale à Bengrir (Maroc). Mr. Ayoub se trouve dans un état très critique, dans une salle de réanimation à l’hôpital de Bengrir, après avoir été poignardé plus de quatre fois.




Nouvelle intimidation de Mr. Hassanna DOUIHI

9092007

Les forces répressives continuent leur intimidation contre les citoyens et activistes sahraouis. Ainsi, les forces répressives marocaines ont violé la maison de Mr. Hassanna DOUIHI, hier mardi 04 septembre 2007, sous prétexte qu’ils sont à la recherche de Mr. Ennaama ASFARI, ce qui a terrifié ses enfants et sa femme qui vient d’avoir un troisième enfant. En outre, les forces répressives marocaines ont aussi arrêté un ami de la famille DOUIHI qui a du passé quelques heures au centre de la police judiciaire avant d’être libéré.
Nous rappelons que Mr. Hassanna DOUIHI avait été détenu le 20 mai et le 22 août 2007, et affirme avoir été torturé et maltraité dans le centre de la police judicaire par différents agent et responsables sécuritaire. Mr. Hassanna, qui a été obligé de passer la nuit entière debout, affirme également que les agents de la police lui avait bandé ses yeux durant sa détention. Il affirme également que les raisons de sa détention étaient son activisme, ses relations avec les défenseurs sahraouis des droits humains et aussi les étrangers qui visite le territoire. Mr. Hassanna a été également accusé d’appeler au boycotte des élection législative que le Maroc organise le 07 septembre prochain.
D’autres part, l’asvdh a appris la libération de deux jeunes sahraouis qui ont été arrêté le jeudi 30 août 2007. Il s’agit de Mr. Dadr ELHAWASSI et Mr. BOUSSOULA. Ces deux jeunes sahraouis ont été libérés hier mardi 04 septembre 2007 après avoir passé six jours de détention arbitraire dans des conditions inhumaines et sans aucun motif. De même, Mr. Abdelghani KABDANI, qui avait été lui aussi arrêté le même jour, a été incarcéré à la prison







LULLY CONSEIL : de vins, de... |
le blog du savoir |
Actus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalousie
| Nemanor
| Nehemiah The Story