• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 25 septembre 2007

Le prix  » Silver Rose » de Solidar discerné à Aminatou Haidar

25092007

Le prix

Bruxelles, 25/09/2007 (SPS) Le prix  » Silver Rose 2007″ de  » Solidar », une alliance internationale indépendante de 42 ONG de 20 pays européens, a été décerné à la célèbre militante sahraouie des droits de l’Homme, Mme Aminetou Haidar, dans la catégorie « Lutte pour la liberté et la dignité humaine », a-t-on appris mardi auprès de cette institution.

Ce prix, attribué par  » Solidar » active dans les domaines de l’aide sociale, aide humanitaire et coopération au développement sur proposition de l’ONG autrichienne Volkshilfe, lui sera remis le 16 octobre prochain lors d’une grande cérémonie qui sera organisée au Parlement européen à Bruxelles.

Cette distinction, décernée depuis l’an 2000, récompense des personnalités et les organisations qui mènent un combat pour la justice sociale en Europe et dans le monde, et qui favorisent, par leur travail, les valeurs de solidarité, d’égalité, de démocratie et de participation libre de tous dans des processus politiques et sociaux.

Les autres récipiendaires de ce prix sont « Plataforma de Mujeres Artistas contra la violencia de Genero », dans la catégorie artiste européens, « Parents Circle – Families Forum (PCFF) Israel-Palestine », dans la catégorie paix et réconciliation, et le ministre fédéral allemand pour la coopération au développement, M. Heidemarie Wiezcorek-Zeul, pour l’ensemble de ses réalisations dans son domaine de compétence (aide au développement).

La militante sahraouie des droits humains, avait également été honorée en mai 2006 à Madrid du 5ème Prix Juan Maria Bandres pour la défense du droit d’asile et la solidarité avec les réfugiés, qui lui a été décerné par la Commission espagnole d’aide au réfugiés (CEAR). Elle été faite en octobre 2006 citoyenne d’honneur de la ville de Naples en hommage à son combat inlassable pour le respect des droits de l’homme dans les territoires du Sahara Occidental sous domination marocaine et a reçu le Freedom Award 2006 (prix de la liberté 2006) que lui a décerné l’association américaine Defense Forum Foundation pour son combat pour le respect des droits de l’homme et la légalité internationale au Sahara Occidental en septembre de la même année.

Née au Sahara occidental en 1967, mère de eux enfants, cette Figure emblématique de la cause sahraouie a été arrêtée, emprisonnée, torturée et mal traitée à plusieurs reprises. La dernière fois remonte à 2006, lorsqu’elle avait protesté pacifiquement pour le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui. Elle continue à lutter pour l’accès du peuple sahraoui à l’autodétermination, par le biais de méthodes pacifiques, nonobstant les dangers auxquels elle et ses deux enfants sont confrontés. Dès que la possibilité lui est donnée, elle attire l’attention de la communauté internationale sur la situation difficile des Sahraouis.

Aminatou Haidar rassemble et diffuse également des informations concernant les violations des droits humains perpétrées par les autorités marocaines. Sa devise : “Vous pouvez me tuer, mais mes convictions survivront!’’. (SPS)




Le XII ème congrès du Front Polisario sera organisé à Tifariti le 14 décembre prochain (officiel)

25092007

Le XII ème congrès du Front Polisario sera organisé à Tifariti le 14 décembre prochain (officiel)  dans Sàhara FRENTEPOL

Bir Lehlu (territoires libérés), 25/09/2007 (SPS) Le Front Polisario a annoncé, lundi à Bir Lehlu, qu’il tiendra son XII ème congrès du 14 au 18 décembre prochain à Tifariti dans les territoires libérés sahraouis, selon un communiqué parvenu à SPS.

« Le Secrétariat national (SN) a décidé la tenue du XII ème congrès du Polisario dans la localité libérée de Tifariti du 14 au 18 décembre 2007, qu’il portera le nom du martyr Messoud Mbarek Ahmed Lehsen, dit Kahkah, sous le thème « combat généralisé pour imposer la souveraineté et l’indépendance totale », a précisé le communique de cette plus haute instance politique sahraouie, réunie lundi en session extraordinaire, sous la présidence de M. Mohamed Abdelaziz, Secrétaire général du Front Polisario, président de la République.

Le SN a en outre renouvelé l’engagement du Polisario à « coopérer avec l’ONU afin de mettre en œuvre la résolution 1754″ du Conseil de sécurité, « à travers des négociations directes avec la partie marocaine devant aboutir à une solution définitive du conflit permettant au peuple sahraoui d’exercer son droit légitime à l’autodétermination et à l’indépendance ».

Mettant en garde contre « la fuite en avant » du Gouvernement marocain et « ses pratiques répressives sauvages contre les citoyens civils sahraouis sans défense », le SN a souligné que cette politique « introduit des perspectives qui menacent la sécurité et la stabilité au Maghreb arabe et au nord de l’Afrique ».

A cet égard, le SN a appelé la communauté internationale à intervenir d’urgence pour « imposer des sanctions au Gouvernement marocain pour l’amener à mettre un terme aux violations flagrantes des droits de l’homme sahraoui » dans les territoires occupés du Sahara Occidental.

Le SN a également appelé à la libération immédiate et inconditionnelle des « tous les prisonniers politiques sahraouis, de faire la lumière sur le sort de plus de 500 disparus et autres 151 prisonniers de guerre encore aux mains du Maroc » et d’élargir les prérogatives de la Minurso à la protection des civils sahraouis dans les territoires occupés ». (SPS)




Au moins neuf personnes blessées dans des affrontements à la ville de Smara occupée

25092007

Smara (territoires occupés), 25/09/2007 (SPS) Au moins neuf citoyens sahraouis majoritairement des femmes ont été blessés au cours d’un sit-in organisé dans le quartier populaire (Essoukna), par les citoyens de la ville de Smara occupée, réclamant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance, a indiqué une source du ministère sahraoui des territoires occupés et de la diaspora. 

Les services de renseignements marocains ont intervenu brutalement, causant plusieurs cas de blessés dans les rangs des manifestants, qui appelant pacifiquement au retrait immédiat de l’occupation marocaine du Sahara Occidental. 

Selon un premier bilan, les citoyens : Soukeina Laajeil, Mariem Bahaha, Tfarah Lemsaoui, Sayhouta Bah (5ans), Zoueina Bah, Meyen Ali Brahim et Al Izza ont été grièvement blessés, alors que Mme Zoura et sa fille Bouchra Laajeil ont été transportées en coma vers l’hôpital d’El Aaiun, a précisé la même source.  

Les services de renseignements marocains ont également procédé au saccage des domiciles des citoyens sahraouis et ont détruits les biens de ses locataires, a ajouté la même source.  

Les forces de répression marocaine ont procédé au verrouillage des rues menant au quartier (Essoukna), qui se trouve toujours sous un état de siège, en vue d’empêcher d’éventuelles manifestations en faveur de l’indépendance du Sahara Occidental, selon la même source. (SPS) 

 

Au moins neuf personnes blessées dans des affrontements à la ville de Smara occupée dans Sàhara 

 dans Sàhara 







LULLY CONSEIL : de vins, de... |
le blog du savoir |
Actus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalousie
| Nemanor
| Nehemiah The Story