• Accueil
  • > Sàhara
  • > La lauréate du prix Robert F. Kennedy 2008 des droits de l’homme est une défenseur Ouest-saharienne de droits de l’homme: Aminatou Haidar

La lauréate du prix Robert F. Kennedy 2008 des droits de l’homme est une défenseur Ouest-saharienne de droits de l’homme: Aminatou Haidar

19 09 2008

Aminatou Haidar et Sultana Khaya.
18 SEPTEMBRE 2008 | LETTRE D’INFORMATION

Robert F. Kennedy
Pour plus d’informations, contactez:
Marselha Gonçalves Margerin
(202) 463-7575, poste : 224
gmargerin@rfkmemorial.org

Aminatou Haidar recevra le prix RFK pour la défense des droits de l’homme pour le soutien qu’elle a apporté au mouvement pour l’autodétermination du Sahara occidental, ainsi que pour sa condamnation des disparitions forcées ou involontaires et des abus des droits de l’homme que subissent les prisonniers de conscience. La cérémonie aura lieu à Washington DC, le 13 Novembre, Salle Caucus du Russell Senate Building.

Washington DC —Aminatou Haidar sera la lauréate du prix Robert F. Kennedy 2008 des droits de l’homme. Ce prix lui est accordé en reconnaissance de son courage extrême dans le mouvement pour l’autodétermination du Sahara occidental, actuellement sous occupation marocaine, de sa condamnation d’abus des droits de l’homme et de disparitions forcées de prisonniers de conscience. Souvent surnommée « la Gandhi sahraouie », Aminatou Haidar est l’une des principales activistes de défense des droits de l’homme du Sahara occidental.

Aminatou HAIDAR
« Pour moi », dit Aminatou Haidar, « en tant qu’individu, le prix Robert F. Kennedy des droits de l’homme est un grand honneur. En tant qu’activiste sahraouie, je considère ce prix comme la reconnaissance de la cause du peuple sahraoui, de sa raison d’être et de la légitimité de sa lutte contre l’injustice. Recevoir ce prix prouve que notre résistance non-violente est noble et se bat pour une juste cause, et ce, malgré les risques encourus et les intimidations du gouvernement marocain ». Le prix Robert F. Kennedy des droits de l’homme va fournir un soutien précieux à la lutte du peuple sahraoui, à leur défense de la liberté et de la dignité humaine.
Le Sénateur Edward Kennedy s’est exprimé sur le sujet: « Je félicite Aminatou Haidar pour avoir reçu ce prix d’honneur. Pour tous ceux qui veulent l’établissement de la démocratie, la protection des droits de l’homme et l’état de droit dans le Sahara Occidental, son remarquable courage, sa détermination et ses efforts sont une inspiration ».

Mme. Robert F. Kennedy reconnaîtra officiellement Aminatou Haidar en tant que lauréate du prix Robert F. Kennedy 2008 des droits de l’homme durant la cérémonie organisée par le Sénateur Edward Kennedy le 13 novembre au matin, Salle Caucus du Russell State Building. Pour plus d’informations, visitez le www.rfkmemorial.org.

John Shattuck, ancien Secrétaire adjoint d’état pour la démocratie, les droits de l’homme et le travail, actuel Pdt. de la John F. Kennedy Library Foundation ainsi que juge ayant participé à la nomination d’Aminatou Haidar, a célébré « son courage extraordinaire et son leadership héroïque en matière de défense des droits de l’homme dans le Sahara occidental », dernière colonie d’Afrique bien trop souvent oubliée d’après lui. « Son combat pacifiste pour la dignité humaine et la liberté représente exactement ce que Robert Kennedy admirait, et ce que son frère, Ted Kennedy, défend depuis bien longtemps».

Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental est sous occupation militaire marocaine depuis 1975. Le conflit concerne principalement les forces militaires marocaines et le groupe indépendantiste sahraoui le Front Polisario. En 1976, face au refus de la Cour internationale de justice de reconnaître la souveraineté marocaine dans la région, le Front Polisario déclara la création de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), représentante légitime en exil du gouvernement du Sahara occidental.

En 1988, le Royaume du Maroc et le Front Polisario ont accepté de résoudre le problème à travers un référendum organisé par les Nations Unies, où le peuple sahraoui choisirait entre un Sahara occidental indépendant ou rattaché au Royaume du Maroc. Le vote n’a encore pas eu lieu. Depuis 1991, un cessez-le-feu a été mis en place par les Nations Unies. En 2007, un processus de paix a été entamé par l’ONU, mais les deux parties n’ont toujours pas réussi à trouver de compromis pour certains détails du référendum.

Aminatou Haidar appartient à une génération de jeunes leaders sahraouis agissant indépendamment du Front Polisario et de manière pacifiste. Elle a organisé des manifestations non-violentes en soutien d’un référendum et dénonçe les violations des droits de l’homme commises par les deux camps. Sa non-violence fait face à une force de police de plus en plus agressive et brutale. En 1987, à l’âge de 21 ans, Aminatou était parmi les 700 manifestants arrêtés pour avoir participé à une marche soutenant le référendum. Peu après, elle « disparût » sans procès, et fût secrètement détenue et torturée avec 17 autres femmes sahraouies. En 2005, elle fût de nouveau détenue et battue par le gouvernement marocain suite à une manifestation pacifique. Elle fût libérée 7 mois après, sous la pression de groupes internationaux tels qu’Amnesty International et le Parlement Européen.

Depuis, Aminatou Haidar voyage afin de pouvoir révéler les tactiques militaires violentes du gouvernement marocain au reste du monde et de défendre le droit du peuple sahraoui à disposer de lui-même. Ses efforts ont permis de réduire la violence cotée marocain face aux manifestations pro-indépendance. Malheureusement, la torture et le harcèlement des défenseurs des droits du peuple sahraoui continu à huis clos.

« Le prix Robert F. Kennedy des droits de l’homme est non seulement la reconnaissance d’une activiste, mais est également le début d’une longue collaboration et la preuve de la détermination du Centre RFK des droits d’homme à défendre l’autodétermination du peuple sahraoui. », a dit Monika Kalra Varma, Directrice du Robert F. Kennedy Center for Human Rights.

Depuis plus de 40 ans, le Robert F. Kennedy Memorial se bat, en l’honneur de RFK, pour un monde plus juste et pacifique. Le prix RFK des droits de l’homme a été créé en 1984 en l’honneur du courage des défenseurs des droits de l’homme à travers le monde. Le prix comprend une somme de $30,000 ainsi qu’une assistance juridique et technique offerte par le RFK Center for Human Rights. Une sélection se fait par un jury indépendant, composé d’experts en matière des droits de l’homme. Cet année, le jury était composé de John Shattuck, Gay McDougall, l’expert indépendant des Nations Unies sur les questions relatives aux minorités, l’Ambassadeur Bill vanden Heuvel, membre du conseil d’administration du RFK Memorial, Makau Mutua, directeur de la faculté de droit de Buffalo à l’université d’état de New York et Sushma Raman, présidente des Southern California Grantmakers.

Pour plus d’information, cliquez ici : http://www.rfkmemorial.org/legacyinaction/2008_factsheet

Source: Robert F. Kennedy Memorial (http://www.rfkmemorial.org)


Actions

Informations



Une réponse à “La lauréate du prix Robert F. Kennedy 2008 des droits de l’homme est une défenseur Ouest-saharienne de droits de l’homme: Aminatou Haidar”

  1. 6 11 2008
    sahraoui (01:59:47) :

    Dear Sir/Madame,

    We have learned with great disappointment and deep sadness your board’s decision to award this year’s human rights prize to Ms. Aminatou HAIDAR.

    As a civil society activist, human rights defender and leader of the Moroccan community abroad, it is our duty to tell you that we disagree with your board’s choice and to tell you why Ms HAIDAR is not the right choice for this prize:

    Unlike what she pretends to be, Ms HAIDAR never renounced violence. She, on the contrary, continues to incite and promote violence within the youth of the Sahara provinces. In fact, Ms HAIDAR’S support of violence is an upfront to the memory and spirit of non violence represented by the late Robert F. Kennedy.

    Along with the Polisario Front, Ms. HAIDAR is working hard to sabotage the UN brokered peace efforts and threatens a return of violence to the region if things do not go their way.

    We think that RFK Memorial Center should first know which Aminatou Haidar is being honored; Aminatou who pretends to be Human rights activist by telling lies and false allegations about Morocco and preaching violence. Or Aminatou who travels freely within and abroad with a Moroccan passport and has cashed checks issued by the government of Morocco.

    Finally, and for all the above mentioned reasons, we found your board selection of Ms. HAIDAR to be highly political and it may be a huge disservice to the cause of human rights worldwide.

    We hope these facts will bring your board to reconsider their decision.

Laisser un commentaire




LULLY CONSEIL : de vins, de... |
le blog du savoir |
Actus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalousie
| Nemanor
| Nehemiah The Story