• Accueil
  • > Sàhara
  • > [Front Line]: Sahara Occidental: répression systématique des défenseurs des droits humains

[Front Line]: Sahara Occidental: répression systématique des défenseurs des droits humains

28 10 2008

e ses profondes inquiétudes en ce qui concerne les pratiques répressives contre les défenseurs des droits humains au Sahara Occidental. Ces pratiques incluent une surveillance intrusive des défenseurs, la mise en place d’obstacles à l’enregistrement des organisations non gouvernementales, des agressions physiques ainsi que des détentions arbitraires, comme la vague d’arrestations menée le 21 septembre après une manifestation pacifique dans la ville de Smara.
Informations complémentaires
Publié le 10/10/2008. Selon certaines sources, le 21 septembre 2008, alors que Front Line était en visite dans la région, un groupe d’activistes du Sahara Occidental, dont des défenseurs des droits humains, a organisé une manifestation pacifique à Smara, à la suite de laquelle les services de sécurité marocains ont lancé une campagne de détentions arbitraires de plusieurs défenseurs des droits humains et attaqué plusieurs maisons. A ce jour, un défenseur des droits humains, Alshayki Brahim, est toujours détenu à la prison d’El-Ayoune.

Front Line pense que la répression systématique des défenseurs des droits humains au Sahara Occidental a un lien direct avec leurs actions légitimes et non violentes en faveur des droits humains, et particulièrement leur travail en faveur de la liberté d’association et la liberté d’expression. Front Line fait part de son inquiétude au sujet de l’intégrité physique et psychologique de tous les défenseurs des droits humains impliqués, ainsi que de celle de leur famille.
Agissez

Agissez en faveur des défenseurs des droits humains au Sahara Occidental.

Copiez la lettre ci-dessous et envoyez-la à l’adresse suivante.

Merci pour votre action au nom des défenseurs des droits humains au Sahara Occidental.
Adresses:

Mohammed VI, Bureau du Roi, Palais Royal, Rabat, Maroc
Lettre:

Votre Majesté,

Suite à sa récente visite au Sahara occidental du 15 au 22 septembre 2008, Front Line fait part de ses profondes inquiétudes en ce qui concerne les pratiques répressives contre les défenseurs des droits humains au Sahara Occidental. Ces pratiques incluent une surveillance intrusive des défenseurs, la mise en place d’obstacles à l’enregistrement des organisations non gouvernementales, des agressions physiques ainsi que des détentions arbitraires, comme la vague d’arrestations menée le 21 septembre après une manifestation pacifique dans la ville de Smara.

Selon certaines sources, le 21 septembre 2008, alors que Front Line était en visite dans la région, un groupe d’activistes du Sahara Occidental, dont des défenseurs des droits humains, a organisé une manifestation pacifique à Smara, à la suite de laquelle les services de sécurité marocains ont lancé une campagne de détentions arbitraires de plusieurs défenseurs des droits humains et attaqué plusieurs maisons. A ce jour, un défenseur des droits humains, Alshayki Brahim, est toujours détenu à la prison d’El-Ayoune.

Je pense que la répression systématique des défenseurs des droits humains au Sahara Occidental a un lien direct avec leurs actions légitimes et non-violentes en faveur des droits humains, et particulièrement leur travail en faveur de la liberté d’association et la liberté d’expression. Je vous fais part de mon inquiétude au sujet de l’intégrité physique et psychologique de tous les défenseurs des droits humains impliqués, ainsi que de celle de leur famille.

J’appelle les autorités marocaines à:

1. Libérer immédiatement et sans condition Alshayki Brahim, car je pense qu’il a été arrêté et placé en détention uniquement à cause de ses actions légitimes et pacifiques pour la défense des droits humains;

2. Mener immédiatement une enquête complète et impartiale sur les arrestations et les détentions arbitraires avec l’objectif de publier les résultats de cette enquête, ainsi que de traduire en justice les responsables;

3. Prendre des mesures afin de garantir l’intégrité physique et psychologique de Alshayki Brahim pendant sa détention, mais aussi celle de tous les défenseurs des droits humains et de leur famille ;

4. Permettre l’enregistrement des organisations non gouvernementales au Sahara Occidental;

5. Assurer qu’en toutes circonstances, tous les défenseurs des droits humains et organisations au Maroc et au Sahara Occidental puissent mener à bien leurs actions légitimes en faveur des droits humains, sans craindre ni restrictions ni représailles.

Cordialement,


Actions

Informations



Une réponse à “[Front Line]: Sahara Occidental: répression systématique des défenseurs des droits humains”

  1. 9 05 2011
    Download games ps3,psp,pc,xbox360,wii,telecharger jeux (00:39:52) :

    thanks a lot of
    telecharger films gratuit ddl
    http://www.filmsdvdrip.net
    site actualité geek et hight tech,nouvelle technologie
    http://www.mondugeek.com

Laisser un commentaire




LULLY CONSEIL : de vins, de... |
le blog du savoir |
Actus |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalousie
| Nemanor
| Nehemiah The Story